Films et moto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Films et moto

Message par Pivert le Dim 27 Jan 2013 - 13:05

Easy Rider
Le film emblématique de toute une génération
L'oeuvre qui relança la pratique de la moto en France et aux Etats-Unis

L'affiche française de Easy RiderVéritable monument du cinéma américain, le film américain Easy Rider s'est hissé parmi les films cultes de la génération hippie. Réalisé en 1969 par Dennis Hopper, ce road-movie a marqué durablement les esprits et l'histoire du cinéma au point d'avoir remporté le prix de la meilleure première oeuvre au festival de Cannes et d'avoir été répertorié par le National Film Registry en 1998 pour son apport significatif au cinéma américain et à la culture américaine.

Cette odyssée motarde permettra également de relancer la pratique motocycliste non seulement aux Etats-Unis mais également en France et démontrera que la moto peut aussi être un moyen d'affirmer sa liberté face à une société de plus en plus conformiste.
Synopsis

Deux jeunes motards, Wyatt et Billy, décident de quitter Los Angeles pour se lancer dans un grand voyage à moto à travers les Etats-Unis après avoir vendu une grande quantité de drogue. Leur périple les amènera à la rencontre d'une communauté hippie mais aussi à se confronter à une Amérique profonde, conservatrice et raciste. Ils finiront bientôt par se faire arrêter après avoir été accusés de participer illégalement à un défilé. C'est là qu'ils feront connaissance de l'avocat George Hanson qui se joindra à l'aventure. Une véritable virée sauvage à travers une Amérique des années 60 désabusée.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Dennis Hopper
Dennis Hopper : Billy
Jack Nicholson : George Hanson
Peter Fonda : Wyatt "Captain America" Earp
Producteurs : Peter Fonda, Bob Rafelson, Bert Schneider, William Hayward
Durée : 94 minutes
Date de sortie : 1969

Les motos du film : Harley-Davidson Panheads de 1951

Les héros de ce voyage initiatique à travers l'Amérique désabusée des années 60 chevauchent des Harley-Davidson Panheads de 1951 chopperisées devenues aujourd'hui mythiques. Les quatre Harley-Davidson utilisées pendant le tournage ont d'ailleurs écopés de noms assez fleuris tels que "Billy Bike" ou "Captain America". On se souvient encore de la "Captain America" cette moto chevauchée par Peter Fonda et qui arborait la bannière étoilée. Unique en son genre, elle était équipée d'une fourche rallongée de 12 pouces, soit plus de 30 cm et d'un angle de de chasse de 42°.

C'est d'ailleurs Peter Fonda qui a fournit les machines. Motard dans l'âme, il avait acquis aux enchères un lot de quatre Panheads de 1951. Ces dernières seront ensuite customisées par Peter Fonda lui-même avec l'aide du comédien Dan Haggerty et du customistateur Tex Hall.

Pour la petite anecdote, trois des motos du film furent volées au cours du montage. Les voleurs ne prirent néanmoins pas la peine de s'emparer de la "Captain America", sévèrement endommagée pour les besoins de la scène final

Le repaire des motards

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 27 Jan 2013 - 13:07

Burt Munro "The World's Fastest Indian"
L'Indian la plus rapide au monde

Le nom de Burt Munro évoquera sans aucun doute quelque chose chez de nombreux motards et pour cause. Il s'agit d'un nom légendaire aujourd'hui encore synonyme d'exploit. Passionné de moto, le néo-zélandais Herbert James "Burt' Munro a connu la consécration à la fin des années 60 en établissant un record de vitesse sur le lac salé de Bonneville.

Tourné en 2005 par le réalisateur australien Roger Donaldson, Burt Munro retrace l'histoire vraie d'un vieil homme hanté par sa passion du deux-roues et dont le nom restera gravé dans l'histoire de la moto.
Synopsis

Dans la Nouvelle-Zélande des années 60, un sexagénaire passionné de moto depuis sa plus tendre jeunesse passe la majeure partie de son temps à bricoler une vieille Indian de 1920. Burt Munro n'a qu'une seule envie, qu'une seule idée ; participer à la prestigieuse course de motos sur le lac salé de Bonneville dans l'Utah aux Etats-Unis. A 68 ans, il ira au bout de ses rêves et enfourchera une Indian bricolée par ses soins qui deviendra la moto de moins de 1000cm3 la plus rapide du monde avec une vitesse de près de 324km/h.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Roger Donaldson
Anthony Hopkins : Burt Munro
Diane Ladd : Ada
Paul Fernandez : Fernando
Producteurs : Roger Donaldson, Gary Hannam
Durée : 2h
Date de sortie : 22 mars 2006

La moto du film : Indian Scout de 1920

Film moto : Burt MunroBurt Munro acquiert son Indian Scout rouge de 600cm3 en 1920 alors qu'il n'a que 21 ans chez un concessionnaire moto d'Invercargill. Il passa ensuite de nombreuses années à la modifier en vue de battre un record de vitesse sur terre. Certaines pièces de la machine ont été réalisées par ses soins à l'instar des pistons, culasses, de l'embrayage ou du guidon.

La moto sera à l'origine de plusieurs records dont un premier établi en 1957 à Open Beach en Nouvelle-Zélande où l'Indian atteignit les 210,20km/h. En 1962, c'est sur le lac de Bonneville que son Indian, montée à 850cm3, frôlera les 288km/h mais c'est bel et bien en 1967 que Burt Munro établira le record encore inégalé en poussant sa machine à plus de 295km/h. Cet exploit fera de son deux-roues l'Indian la plus rapide du monde.

http://youtu.be/jW61Qiko4sg


L r d m


Dernière édition par Pivert le Mer 30 Jan 2013 - 19:16, édité 1 fois

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Lun 28 Jan 2013 - 19:35

Ghost Rider
Le motard damné
Le film américain Ghost Rider est l'adaptation des comics éponymes créés par Roy Thomas dans les années 70 et popularisés au travers des Marvel Comics. Dans le rôle titre on retrouve Nicolas Cage, endossant ici le costume d'un motard damné.
Synopsis

Pour sauver son père d'un cancer des poumons, Johnny Blaze, un jeune cascadeur moto de 17 ans, vend son âme au diable. Cependant, le père se tuera accidentellement au cours d'une cascade. Johnny accuse alors le démon de l'avoir trahi mais il est trop tard, le pacte a été scellé. Après être devenu un cascadeur professionnel célèbre pour avoir survécu à de terribles chutes, le diable revient voir Johnny Blaze pour faire de lui le Ghost Rider, un motard damné traquant les âmes échappées de l'enfer à la tombée de la nuit.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Mark Steven Johnson
Nicolas Cage : Johnny Blaze / Ghost Rider
Eva Mendes : Roxanne Simpson
Peter Fonda : Méphisto (le diable)
Wes Bentley : Blackheart
Producteurs : Gary Foster, Avi Arad
Durée : 1h50
Date de sortie : 21 février 2007

La moto du film

Jouant un rôle central dans le film, la moto utilisée est une référence directe à un autre film américain, Easy Rider. Cet hommage au film culte transparait non seulement dans le choix de la moto utilisée mais aussi dans le rôle du démon incarné ici par Peter Fonda, l'un des acteurs principaux d'Easy Rider.

Ainsi, Ghost Rider chevauche une réplique quasi exacte de la Harley-Davidson Panheads 1951 pilotée par Captain America, le personnage interprété par Peter Fonda.

http://youtu.be/SmbsnYF8LPA


Lrdm


Dernière édition par Pivert le Mer 30 Jan 2013 - 19:15, édité 1 fois

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 30 Jan 2013 - 19:14

Mammuth
Un road-trip au guidon d'un mythe sacré, la Münch Mammut

Film moto : MammuthRéalisé par Benoît Delépine et Gustave Kervern, le film français Mammuth met en scène deux monstres sacrés, l'un est issu du septième art, Gérard Depardieu, le second est un mythe de l'histoire de la moto, la Münch Mammut. Sorti en avril 2010, le film a été sélectionné au 60ème festival du film international de Berlin et a également été nommé dans la catégorie meilleur film de la 36ème cérémonie des César.
Synopsis

A 60 ans et après plus de 40 ans de dur labeur, Serge Pilardosse s'apprête à prendre une retraite bien méritée. Seul ombre au tableau, certains de ses employeurs ont oublié de le déclarer. Poussé par sa femme, il va se lancer dans un road-trip au guidon de sa vieille Mammut des années 70 qui lui donnera son surnom, à la recherche de ses anciens bulletins de salaire.
Fiche technique et casting

Réalisateurs : Gustave Kervern, Benoît Delépine
Gérard Depardieu : Serge Pilardosse dit "Mammuth"
Yolande Moreau : Catherine Pilardosse
Isabelle Adjani : l'amour perdu
Producteurs : Christophe Valette, Jean-Pierre Guérin, Véronique Marchat
Durée : 1h32 min
Date de sortie : 21 avril 2010

La moto du film

Le titre du film fait directement référence à la mythique moto du constructeur allemande Münch, la Mammuth. Créée dans les années 60 par Friedel Münch qui a eu l'idée d'intégrer un moteur de voiture NSU dans un cadre de moto. Le résultat est une moto impressionnante tant par ses dimensions que par ses performances. La Mammuth mise en scène dans le film est une Münch 1200 de 1972. Un modèle très rare qui a été confié à l'équipe du tournage par un collectionneur.

http://youtu.be/T3VpzIhCd_g

Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Jeu 31 Jan 2013 - 17:51

La grande évasion
L'évasion à moto, une scène d'anthologie
Steve McQueen, acteur et passionné de moto

Grande évasion, The Great Escape de son titre original, est un film américain réalisé par John Sturges sorti en 1963. Il s'agit de l'adaptation d'une histoire vraie relatée au travers du roman de Paul Brickhill. Si l'intrigue repose sur des faits ayant réellement eu lieu, les scènes de moto ne sont quant à elles que purement fictionnelles, suggérées par l'acteur Steve McQueen. Ce dernier tient d'ailleurs ici le tout premier grand rôle de sa carrière.
Synopsis

En 1943, en pleine Seconde Guerre Mondiale, des officiers alliés ayant déjà essayé à de multiple reprises de s'évader sont retenus prisonniers dans un stalag. Ils ne tarderont pas à échafauder un nouveau plan d'évasion collective en creusant un tunnel. Rares seront ceux qui parviendront à s'enfuir.
Fiche technique et casting

Réalisateur : John Sturges
Steve McQueen : Capitaine Virgil Hilts
James Gardner : Capitaine Bob Hendley
Richard Attenborough : Commandant Roger Barlett
Producteurs : James Clavell, John Sturges
Durée : 172 minutes
Date de sortie : 1963

Les motos du film
La célèbre moto pilotée par Steve McQueen dans la scène d'évasion restée culte, est une Triumph TR6 de 1962. La machine anglaise fut spécialement modifiée pour adopter le look de la BMW R75 de l'armée allemande et fut redécorée par l'artiste Von Dutch.
Il faut souligner que l'acteur Steve McQueen, en véritable passionné de moto, assura la majeure partie des cascades à l'exception du saut de 3,70 mètres de haut qui fut effectué par Bud Ekins. McQueen en vint même à piloter une autre moto en incarnant un officier allemand lancé aux trousses de son propre personnage.

Ceci a également amené Triumph à sortir des éditions limitées de ses modèles comme la Bonneville T100 Steeve Mc Queen Edition.

http://youtu.be/3WF99xgNYnw
http://youtu.be/Y9lMVDmGth4

L r d m

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Ven 1 Fév 2013 - 14:32

Harley-Davidson et l'homme aux santiags
Les Harley à l'honneur

Harley-Davidson and the Marlboro Man de son titre original est un long-métrage américain réalisé par Simon Wincer sorti le 13 novembre 1991.
Synopsis

Un motard dénommé Harley-Davidson et un ancien champion de rodéo dit Marlboro Man s'associent pour braquer un fourgon blindé. Mais contre toute attente, le véhicule ne contient non pas de l'argent mais de la drogue appartenant à la mafia. Ce sera le début d'une course poursuite infernale.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Simon Wincer
Mickey Rourke : Harley-Davidson
Don Johnson : Marlboro Man
Producteurs : Jere Henshaw
Durée : 1h38min
Date de sortie : 13 novembre 1991

La moto du film
Comme son nom l'indique, le héros du film incarné par Mickey Rourke se déplace en Harley-Davidson, mais pas n'importe laquelle. Il s'agit en réalité d'une Harley-Davidson FXRS de 1989 modifiée par les soins du Bartels Studio Rental's. Surnommée Black Death, la machine fut initialement construite pour un autre film de Mickey Rourke intitulé The Ride mais qui ne fut jamais réalisé. En amoureux des belles mécaniques, Rourke imposa la moto à la MGM pour le film qu'elle venait de lui proposer, Harley-Davidson et l'homme aux santiags. Pour des raisons techniques, c'est une copie presque identique à la FXR mais dotée d'une mécanique de Harley Evolution stock que l'on peut voir à l'écran à l'exception de certaines scènes d'action nécessitant l'usage d'une moto plus nerveuse.

A l'image de la Harley-Davidson Panheads de 1951 mise en scène dans le film Easy Rider, la Black Death jouit d'un grand engouement chez tous les fans de la mythique marque américaine. Pour répondre à la demande, Mickey Rourke créa la société "Black Death Motorcycle Inc" qui commercialise des répliques de la FXR munie d'un moteur "Powerhouse".

http://youtu.be/GF7KM-j9n-s


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 10 Fév 2013 - 18:40

Film moto : Skyfall
Une course poursuite de haut vol au guidon d'une Honda CRF 250 R

Film moto : SkyfallSkyfall est le 23ème opus de la saga James Bond. Réalisé par Sam Mendes, le film met en scène pour la troisième fois consécutive le nouveau visage de 007, Daniel Craig et pour la septième et dernière fois Judi Dench dans le rôle de M.

Le film a connu un grand succès au point de devenir l'opus le plus rentable de la saga et de détrôner Goldfinger en termes d'entrées en France.
Synopsis

La dernière mission de Bond est un échec et un fichier contenant l'identité de plusieurs agents infiltrés est exposé au reste du monde. James Bond est porté disparu tandis que le MI6 subi des attaques, contraignant M et ses agents à investir de nouveaux locaux. 007 qui a survécu à ses blessures se décide à rentrer à Londres mais force est de constater que l'agent est un peu rouillé. Malgré tout, M s'appuiera sur son seul allié qui partira sur les traces du mystérieux Silva, prêt à tout pour faire tomber le MI6.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Sam Mendes
Daniel Craig : James Bond
Javier Bardem : Raoul Silva
Judi Dench : M
Ralph Fiennes : Gareth Mallory
Producteurs : Barbara Broccoli, Gregg Wilson, Callum McDougall
Durée : 2h23
Date de sortie : 26 octobre 2012

La moto du film

Plus habitué aux belles voitures anglaises qu'aux deux-roues, James Bond enfourche dans le film une Honda CRF 250 R dans une scène de course poursuite haletante sur les toits des habitations d'Istanbul. Si toutes les cascades du film ont été assurées par l'acteur Daniel Craig, les cascades à moto ont nécessité le savoir-faire et la maîtrise du français Jean-Pierre Goy déjà à l'oeuvre dans des films tels que Batman ou Jason Bourne.
La machine a d'ailleurs été vendue aux enchères en faveur d'une association caritative.
http://youtu.be/kI9-3DU13Gg
http://youtu.be/fIcNaX0vmuE
Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 10 Fév 2013 - 18:42

Bande de sauvages
Un groupe de bikers improvisés

La comédie américaine Bande de sauvages, Wild Hogs en anglais, est sortie en 2007. Réalisé par Walt Becker, elle se présente comme un remake moderne et comique du film Culte de Dennis Hopper, Easy Rider et rend hommage au monde biker dans son ensemble.
Synopsis

Quatre quadragénaires décident de mettre de côté leur train-train quotidien pour se lancer dans un périple à moto. En soif de liberté et d'aventure, ils croiseront sur leur route les Del Fuegos, un gang de bikers bien décidé à leur montrer de quel bois ils se chauffent.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Walt Becker
John Travolta : Woody
Martin Lawrence : Bobby
Tim Allen : Doug
William H. Macy : Dudley
Ray Liotta : Jack
Producteurs : Brian Robbins, Michael Tollin
Durée : 1h40
Date de sortie : 13 juin 2007

Les motos du film

Bande de sauvages se présente comme une sorte de remake du film culte Easy Rider et n'hésite d'ailleurs pas à lui faire directement référence par le biais de quelques scènes. On peut ainsi voir l'acteur Peter Fonda, l'inoubliable Wyatt dans Easy Rider, incarner ici Damien Blade. Au cours d'une scènes, ce dernier demande d'ailleurs au groupe de motards improvisés de laisser leurs montres, se référant ainsi au début du film Easy Rider dans lequel le personnage de Peter Fonda jette sa montre avant de prendre la route.
Plusieurs modèles de motos différents ont été utilisés au cours du film bien que les montures des personnages principaux soient des Harley-Davidson. Le personnage de William H. Marcy, Dudley, chevauche ainsi une Harley-Davidson Sporster de 1200 cc tandis que l'on apercevoir dans une scène trois modèles spécialement customisés par Paul Teutul Senior et Junior, les constructeurs de motos issus de la série de discovery channel, American Chopper. La première moto des Teutul est la machine que pilote Ray Liotta, la seconde est une Sunshine 1974 présente sur un piédestal dans le bar Byker's Island et enfin la dernière est un chopper muni d"un guidon gigantesque.

Afin de rendre le film aussi réaliste que possible, de vrais motards ont été engagés pour apprendre aux acteurs l'histoire et le mode de vie des bikers mais aussi la crainte et l'admiration que suscitent les gangs de bikers américains. Par ailleurs, le scénario original mettait en scène le célèbre groupe des Hell's Angels avant que ces derniers ne contraignent la production à opter pour un autre nom, les Del Fuegos, menaçant de poursuites judiciaires pour l'usage du logo et du nom des Hell's Angels sans leur autorisation.
http://youtu.be/iT7jXkSpfxM


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 10 Fév 2013 - 18:44

Mission Impossible 2
Une course poursuite à motos survitaminée

Suite du premier opus de la saga des Mission Impossible initiée par la série télévisée éponyme datant des années 60, Mission Impossible 2 est sorti sur les écrans français en juillet 2000.
Le synopsis

L'agent Ethan Hunt a cette fois pour mission de remettre la main sur un virus génétiquement modifié baptisé "la Chimère" détenu par Sean Ambrose, ancien agent et collègue de Hunt. Pour ce faire, Ethan va s'entourer d'une fine équipe et entrainera dans sa folle course à l'antidote l'ex-maîtresse d'Ambrose, Nyah Hall.
Fiche technique et casting

Réalisateur : John Woo
Tom Cruise : Ethan Hunt
Dougray Scott : Sean Ambrose
Thandie Newton : Nyah Hall
Producteurs : Tom Cruise, Paula Wagner
Durée : 123 minutes
Date de sortie : 26 juillet 2000

La moto du film

Ce film d'action enchaine les cascades et les situations extrêmes, au point de mettre en scène une folle course poursuite de près de cinq minutes à moto et ce...sans casque et sans gants ! Au guidon d'une Triumph Speed Triple entièrement noire, Tom Cruise démontre ses talents de pilote à grands renforts de flammes, explosions, stoopies et sauts en tout genre. Passant aisément de la route au tout-terrain dans le film, la moto du tournage a été spécialement équipée de pneus à crampons pour certaines scènes... changeant de pneus d'une scène à l'autre.
http://youtu.be/tDyFUGO_jrg
http://youtu.be/Zews4_1T_q0


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 17 Fév 2013 - 16:50

Torque, la route s'enflamme
Le Fast and Furious version moto

TFilm moto : Torque, la route s'enflammeorque, la route s'enflamme est un long-métrage américain réalisé par Joseph Kahn qui signe ici sa première oeuvre cinématographique. Ce dernier s'était d'abord illustré dans la réalisation de clips musicaux pour des artistes de renommée tels que U2, Depeche Mode ou encore Eminem avant d'être choisi pour réaliser Torque par la production. En tant que producteur on retrouve d'ailleurs Neal H. Moritz déjà à l'oeuvre sur des films comme xXx, Swat Unité d'Elite ou encore Fast and Furious.
Synopsis

Cary Ford est de retour en ville après l'avoir quitté six mois plus tôt en possession de plusieurs motos appartenant au gang des Hellions. Henry, le chef des Hellions, compte bien remettre la main sur ses machines et sur la drogue qu'elles dissimulent. Afin de récupérer ses biens, Henry accuse Ford d'être à l'origine du meurtre du frère de Trey, le chef de bande d'un autre gang, les Reapers. Poursuivi par deux bandes rivales et par le FBI, Cary Ford devra prouver son innocence et échapper à ses poursuivants.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Joseph Kahn
Martin Henderson : Cary Ford
Ice Cube : Trey Wallace
Jay Hernandez ; Trey
Producteurs : Neal H. Moritz, Brad Luff
Durée : 1h30
Date de sortie : 18 février 2004

Les motos du film

Film moto : Torque, la route s'enflammeSouvent présenté comme l'équivalent moto de la saga Fast and Furious, Torque, la route s'enflamme met en scène de grosses cylindrées prêtes à monter dans les tours au moindre danger et à se lancer dans de folles courses poursuite. Pour cette production musclée, bourrée d'effets spéciaux et de cascades, il fallait bien des machines hypersportives tels que la Triumph Daytona 955i chevauchée par le chef des Reapers ou l'Aprilia RSV 1000 R de Cary Ford.

Au détour des scènes, le spectateur averti pourra également reconnaître une Triumph TT600, une RC 51 de 999 cm3, une Honda CBR 954 ou encore un cruiser Yamaha Road Star Warrior.

Cependant, la moto la plus précieuse du film sera sans nul doute la Y2K de Marine Turbine Technologies réputée comme étant le deux-roues le plus rapide au monde et dont il n'existait à la date de sortie du film qu'une dizaine d'exemplaires.
http://youtu.be/3_kKIZSmAuE

Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 17 Fév 2013 - 16:52

Biker Boyz
Une plongée parmi les clubs motards afro-américains de Californie

Biker Boyz est un film américain réalisé par Reggie Rockt Bythewood sorti en juillet 2003. Le projet de ce long-métrage est né après la parution d'un article du Los Angeles New Times. Dans ce dernier, le journaliste Michael Gougis relatait son intégration dans l'univers des clubs motards afro-américains de Californie du Sud.
Synopsis

Au sein du club des Black Knights, Smoke règne en maître sur l'élite des motards californiens. Un jour, un nouveau venu baptisé Kid, vient jouer les trouble fête et cherche à s'imposer dans le milieu des bikers en détrônant le grand Smoke. Mais le grand manitou n'est pas prêt à lui céder sa place et refuse son entrée au sein du Black Knights. Kid va alors créer son propre club, les Biker Boyz. Ce sera le début d'une compétition acharnée.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Reggie Rockt Bythewood
Laurence Fishburne : Manuel Galloway
Derek Luke : Kid
Orlando Jones : Soul Train
Producteurs : Stéphanie Allain, Gina Prince-Bythewood, Erwin Stoff
Durée : 1h50
Date de sortie : 30 juillet 2003

Les motos du film

Suzuki GSX 1300 R HayabusaComme la plupart des films motos, à l'instar notamment de Torque, la route s'enflamme, Biker Boyz met en scène des machines puissantes et ultra sportives taillées pour la vitesse et l'adrénaline. Les Black Knights, comme tout club de motards qui se respecte, chevauchent ainsi des motos aussi musclées que belles. Manuel Galloway, autrement dit Smoke, le grand chef des Black Knights, pilote ainsi une Suzuki GSX 1300 R Hayabusa du plus bel effet tandis que son rival, Kid, enfourche une Suzuki GSX R 750.
Dans ce club de motards aguerris et pas commode, le spectateur reconnaîtra sans doute les Yamaha YZF R1, Ducati 996S et Kawasaki ZX12R que montent ces cow-boys des temps modernes.

http://youtu.be/HOxS-qjprgM


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mar 19 Fév 2013 - 20:19

L'équipée sauvage
Les motos rebelles, les motards voyous
Le film qui popularisa le blouson de cuir

L'équipée sauvage (The Wild One) est un film américain réalisé par Laszlo Benedek sorti en décembre 1953 aux Etats-Unis et en avril 1954 en France. Il est aujourd'hui resté célèbre pour la performance de Marlon Brando et pour son côte scandaleux puisqu'il resta longtemps censuré dans certains pays d'Europe.
Le synopsis

Johnny Strabler est le meneur de bande des Rebelles noirs, une quarantaine de jeunes arborant des blousons de cuir noir sur lesquels trônent une tête de mort. Arrivés à une course de motos, les rebelles sèment la pagaille, dérobent un prix et sont sommés de quitter les lieux. Ils se retranchent dans la ville voisine où ils vont se confronter à une autre bande menée par Chino.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Laszlo Benedek
Marlon Brando : Johnny Strabler
Lee Marvin : Chino
Producteur : Stanley Kramer
Durée : 1h19 minutes
Date de sortie : 30 décembre 1953

Les motos du film

L'équipée sauvage a marqué le monde motard à bien des égards. D'une part, il a contribué à donner aux motards une image de voyou dont il est difficile, aujourd'hui encore, de se détacher. D'autre part, il a permis de populariser le jean et le blouson de cuir noir, symbole par excellence du motard.

Derrière le synopsis du film se cachent des faits réels. Les scénaristes se sont en effet inspirés des affrontements entre motards ayant eu lieu à Hollister en 1947. Le film a d'ailleurs fait l'objet d'un scandale qui conduisit au retirement de plusieurs scènes voire à la censure de l'oeuvre dans plusieurs pays.
Pour l'anecdote, L'équipée sauvage a inspiré la célèbre chanson d'Edith Piaf, L'homme à la moto, ainsi que le nom Black Rebel Motorcycle Club à un groupe de rock américain. Autre petite histoire autour du film, il aurait permis à John Lennon de trouver le nom de groupe "Beatles" grâce à la réplique "Tu as manqué aux Beetles".

Côté moto, le personnage principal, Johnny Strabler, incarné ici par Marlon Brando enfourche une Triumph Thunderbird de 1950 qui a marqué les esprit. A tel point que James Dean ou encore Elvis Presley en acquirent une. Toutefois, la marque Triumph vu d'un mauvais oeil l'image que le film renvoyait de ses machines.

Pour ce qui est du gang rival, c'est Lee Marvin, autrement dit Chino qui fait office de leader au guidon d'une Harley-Davidson. Un combat épique entre les belles anglaises et les américaines imposantes.

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 20 Fév 2013 - 18:49

Indiana Jones et la dernière croisade
Course-poursuite en side-car Dniepr 650

Troisième volet des aventures du célèbre archéologue après Les Aventuriers de l'Arche Perdue et Indiana Jones et le temple maudit, Indiana Jones et la dernière croisade a été réalisé par Steven Spielberg en 1989.
Synopsis

Le célèbre archéologue Indiana Jones se lance à la quête du Graal aux côtés de son père, le Docteur Henry Jones. Cependant, ils seront confrontés à un milliardaire maléfique et aux nazis qui convoitent eux aussi le trésor.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Steven Spielberg
Harrison Ford : Indiana Jones
Sean Connery : Henry Jones
John Rhys-Davies : Sallah
Producteurs : Robert Watts, George Lucas
Durée : 126 minutes
Date de sortie : 18 octobre 1989



Si Indiana Jones emprunte au cours de ses aventures de multiples moyens de transport allant du cheval au dirigeable, la scène durant laquelle l'aventurier se retrouve aux prises des nazis dans une course poursuite en side-car aura bel et bien marqué les esprits. Au cours de cette dernière, Indiana Jones et son père se retrouvent à bord d'un vieil attelage BMW d'époque. Il faut néanmoins savoir qu'il s'agit en réalité d'un side-car Dniepr 650 datant de 1988.

Cette fameuse scène fut d'ailleurs reprise et revisitée dans l'un des derniers films de Spielberg, Tintin et le secret de la Licorne. Pour expliquer cela, il faut savoir que Spielberg est un grand amateur des bandes-dessinées de Hergé et dont il s'est largement inspiré pour créer le héros aventurier, Indiana Jones. Le réalisateur n'a d'ailleurs jamais caché sa vision du personnage en affirmant que Tintin était un Indiana Jones pour enfant.
http://youtu.be/ROo0xfsbGRU
http://youtu.be/eR4N1JXKfsU

Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Ven 22 Fév 2013 - 17:01

Carnets de voyage
Ernesto "Che" Guevara en Norton 500
Le voyage à moto à l'origine de la vocation du Che
Carnets de voyage est un film brésilien, chilien, américain, péruvien et argentin adapté des livres d'Ernesto Guevara et de son ami Alberto Ganardo relatant leur voyage en Amérique du Sud à l'origine de la vocation de celui qui deviendra le Che. Le film a été réalisé par Walter Salles et est sorti sur les écrans en septembre 2004. Il a bénéficié d'un bon accueil de la part des critiques comme du public et a remporté de nombreux prix dont l'Oscar de la meilleure chanson originale et deux BAFTA Awards.
Synopsis

En 1952, Ernesto Che Guevara, alors étudiant en médecine, entreprend un périple à travers l'Amérique du Sud en compagnie de son ami Alberto Granado au guidon d'une vieille moto rafistolée, baptisée "La Vigoureuse". Cependant, la moto ne supporta pas bien longtemps les affres de la route et les deux compères se voient contraints de poursuivre leur voyage à pied.
Ils découvrent alors l'injustice d'un continent où les indiens sont chassés de leurs propres terres et où la lèpre fait des ravages. Ce sera le point de départ d'une réelle prise de conscience et d'une vocation pour le futur Che.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Walter Salles
Gael Garcia Bernal : Ernesto Che Guevara
Rodrigo de la Serna : Alberto Granado
Producteurs : Robert Redford, Paul Webster
Durée : 126 minutes
Date de sortie : 8 septembre 2004

La moto du film : Norton 500 de 1939

Basé sur les écrits d'Ernesto Che Guevara et d'Alberto Granado relatant leur voyage en 1952, le film Carnets de voyage met en scène une Norton 500cm3 de 1939 sur laquelle les deux héros débutent leur périple.

Malheureusement, la "Vigoureuse" ne se montre pas suffisamment endurante pour poursuivre ce long voyage à travers l'Amérique du Sud.
Le nom original de l'oeuvre est d'ailleurs Diaros de motocicleta ou The Motorcycle Diaries en anglais, autrement dit le Journal de la Moto. Ce titre démontre bien la place prépondérante que joue la machine au sein de l'oeuvre. Elle représente le début d'une quête initiatique et symbolise la liberté. Une liberté néanmoins perdue et mise à mal puisque l'engin rend l'âme avant la fin du voyage... un symbole ?
http://youtu.be/ckEojM06Da8

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Sam 2 Mar 2013 - 21:21

Rusty James
Motorcycle Boy et sa Kawasaki KZ 400

Rusty James (Rumble fish) est un film américain réalisé par Francis Ford Coppola sorti en 1984.
Synopsis

Rusty James, délinquant de petite envergure, s'imagine déjà reprendre la succession de son grand frère, "Motorcycle Boy", dont les exploits ornent encore les murs de la ville de Tulsa. Finalement de retour après des mois d'absence, Motorcycle Boy cherche à tout prix à échapper à son image et à empêcher son frère de suivre sa voie.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Francis Ford Coppola
Matt Dillon : Rusty James
Motorcycle Boy : Mickey Rourke
Producteurs : Doug Claybourne, Fred Roos
Durée : 1h35
Date de sortie : 15 février 1984

La moto du film

La moto du film est à l'image de son propriétaire, une Kawasaki KZ 400, costaude mais pas forcément nerveuse. En effet, Motorcycle Boy cherche à se défaire de son image de voyou dans laquelle il est enfermé. C'est d'ailleurs de là que vient le titre anglais du film, Rumble Fish, un poisson agressif qui se rue sur son propre reflet dans l'aquarium.

On retrouve dans ce film de nombreux acteurs habitués des films motos dont notamment Dennis Hopper, qui incarne ici le père de Rusty James et Motorcycle Boy. Un rôle symbolique puisqu'il représente également le père des films motos avec son chef-d'oeuvre Easy Rider. Autre tête d'affiche des films motos, Mickey Rourke qui tient ici un des plus beau rôle de sa carrière avec le personnage de Motorcycle Boy et qui interprètera quelques années plus tard, Harley-Davidson dans le film Harley-Davidson et l'homme aux santiags. Enfin, on ne manquera pas de citer Laurence Fishburne, ici dans un petit rôle mais motard averti dans le film Biker Boyz.
http://youtu.be/VFv1n6n4LzI

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 3 Mar 2013 - 18:07

Top Gun
Kawasaki 900 GPZ-R Ninja contre F14 TomCat

Top Gun est un film américain réalisé par Tony Scott et sorti en septembre 1986. Ce long-métrage a remporté un Oscar de la meilleure chanson originale pour le titre culte Take my breath away et a contribué à lancer la carrière de Tom Cruise.
Synopsis

Pete Mitchell, plus connu sous le nom de Maverick, est un élève-pilote hors pair. Envoyé dans l'école de l'élite de l'aviation de chasse, Top Gun, il est considéré par ses supérieurs comme une tête brûlée. Il tombe alors amoureux de Charlotte Blackwood, une astrophysicienne chargée d'assurer les cours théoriques de combat. Maverick devra également affronter en compétition un certain "Iceman".
Fiche technique et casting

Réalisateur : Tony Scott
Tom Cruise : Pete "Maverick" Mitchell
Kelly McGillis : Charlotte "Charlie" Blackwood
Anthony Edwards : Nick "Goose" Bradshaw
Producteur : Jerry Bruckheimer, Don Simpson
Durée : 1h49
Date de sortie : 17 septembre 1986

La moto du film

Véritable tête brûlée, amateur de sensations fortes et de vitesse, Maverick enfourche une Kawasaki 900 GPZ-R Ninja lorsqu'il ne pilote pas un avion de chasse. Une machine puissante qu'il conduit sans casque et avec laquelle il n'hésite pas à faire la course avec un F14 TomCat.

Ce film culte a contribué à populariser la pratique de la moto dans les années 80 et surtout à redorer son blason. Ici, le héros n'est ni un chef de gang ni même un voyou, Maverick est simplement un jeune pilote audacieux épris de vitesse et de liberté et qui parvient qui plus est à séduire facilement au guidon de sa Kawasaki.
http://youtu.be/9MGN8sfL63k
http://youtu.be/kELYCqEBZ6Y

Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 6 Mar 2013 - 20:03

La Grande Vadrouille
L'un des plus gros succès du cinéma français
Une scène de course poursuite en side-car restée culte

La Grande Vadrouille est un film français réalisé par Gérard Oury sorti en décembre 1966. Ce film culte est resté longtemps indétrônable au box-office français avec près de 18 millions d'entrées avant que le succès de Bienvenue chez les Ch'tis ne viennent prendre sa place de plus gros succès de l'histoire du cinéma français.
Synopsis

En pleine Seconde Guerre mondiale, un avion britannique est abattu par l'armée allemande au-dessus de Paris. Les trois occupants de l'appareil sautent en parachute et atterrissent à divers endroits de la capitale. L'un d'eux se retrouvent sur le toit de l'Opéra Garnier où il demandera l'aide d'un chef d'orchestre peu commode, Stanislas Lefort, tandis que les deux autres anglais se font aider par un peintre en bâtiment et une française. Ces derniers acceptent de les conduire jusqu'en zone libre afin qu'ils puissent regagner l'Angleterre. Sur leur route ils seront poursuivis par les troupes allemandes.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Gérard Oury
Louis de Funès : Stanislas Lefort
Bourvil : Augustin Bouvet
Producteur : Robert Dorfmann
Durée : 132 minutes
Date de sortie : 1 décembre 1966

Plus qu'aucun autre film français, la Grande Vadrouille, aura su marquer les mémoires collectives. Entre les nombreuses scènes cultes qui parsèment l'oeuvre de Gérard Oury, le spectateur n'aura sans doute pas oublié la fameuse scène de course poursuite en side-car BWM R75 où Louis de Funès tente d'échapper aux Allemands en leur lançant des citrouilles depuis un camion bâché.
http://youtu.be/VHGBT9ZEAp4


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 6 Mar 2013 - 20:05

Tonnerre mécanique
Street Hawk, la super moto

Tonnerre mécanique (Street Hawk) est une série télévisée policière créée par Robert Wolterstorff, Paul Belous et Bruce Lansbury. Elle a été diffusée pour la première fois sur la chaîne ABC en 1985 puis en 1986 sur la chaîne française La Cinq. Elle a bénéficié d'une rediffusion sur M6 et Virgin 17 en 2009.
La série se compose de 13 épisodes de 45 minutes chacun.
Synopsis

L'officier de police Jesse Mach est un passionné de moto. Pilote et cascadeur émérite, on lui confie le pilotage d'une moto révolutionnaire, baptisée "Tonnerre Mécanique", équipée de tout un arsenal de technologies et d'armes perfectionnées capable selon son concepteur d'atteindre une vitesse vertigineuse de 500 km/h.
Fiche technique et casting

Créateurs : Robert Wolterstorff, Paul Belous, Bruce Lansbury
Rex Smith : Jesse Mach
Jeannie Wilson : Rachel Adams
Joe Regalbuto : Norman Tuttle



Capable de performances hors-normes, Tonnerre mécanique n'est en réalité qu'une Honda XR 500 de 1984 modifiée. Son design a été imaginé par Andrew Probert à qui l'on doit bon nombre de véhicules du cinéma dont la célèbre DeLorean du film "Retour vers le futur" et par Ron Cobb.

Au total, ce sont 15 machines qui ont été utilisées pour les besoins de la série. Une Honda XL 500S de 1983 pour l'épisode pilote, trois Honda XR 500 de 1984 ainsi que onze Honda CR 250 de 1984 pour les scènes de cascades.
Quant à la vitesse de la machine, une Honda XR 500 n'est bien évidemment pas capable de dépasser les 500km/h, même modifiée, c'est pourquoi les scènes montrant l'engin à pleine vitesse ont été accélérées au montage.

Aujourd'hui, 14 des 15 motos utilisées dans la série restent introuvables. La seule restante actuellement connue a été achetée sur un site d'enchères par un cascadeurs de la série pour un montant de 12.000 dollars.
http://youtu.be/sTKDib6MQN4


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 6 Mar 2013 - 20:07

Sons of Anarchy
Les péripéties d'un club de bikers américain
Tous en Harley

Sons of Anarchy est une série télévisée créée par Kurt Sutter, déjà aux commandes sur la série The Shield. Au total, Sons of Anarchy compte cinq saisons d'environ 13 épisodes. En France, la série a été diffusée pour la première fois en 2009 sur la chaîne M6
Synopsis

Les Sons of Anarchy Motorcycle Club Redwood Original, autrement dit les SAMCRO sont un club de motards prêt à tout pour défendre leur ville des dealers et autres trafiquants locaux. Respectés et craints, les Sons of Anarchy doivent néanmoins faire face à un banditisme et une anarchie grandissantes au sein même de leur communauté.
Fiche technique et casting

Créateur : Kurt Sutter
Charlie Hunnam : Jackson "Jax" Teller
Ron Perlman : Clarence "Clay" Morrow
Katey Sagal : Gemma Teller Morrow
Producteurs : John Linson, Art Linson, James D. Parriott
Durée : 5 saisons de 13 épisodes (45 minutes chacun)
Date de diffusion d'origine : 3 septembre 2008

Série moto : Sons of AnarchyPour prétendre entrer dans le cercle très sélect des Sons of Anarchy, il faut posséder une moto mais pas n'importe laquelle. Seuls les propriétaires de motos de conception américaine sont les bienvenues au sein du SAMCRO. Cela signifie que les membres du club sont pour la majeure partie équipés d'une Harley-Davidson.
Le modèle le plus courant au sein du club est d'ailleurs la Harley-Davidson Dyna, reconnue pour sa vitesse et ses performances. Toutefois, chaque moto présente de petites variations conformes à la personnalité de son propriétaire. Par exemple, la monture de Alex "Tig" Trager, la brute épaisse et violente du groupe, possède une moto ornée de têtes de mort et de pointes.

On peut en outre retrouver dans la série une Knuckleheader FL de 1946. Cette dernière était la moto de John Teller, le fondateur du club et père de Jax sur laquelle il a trouvé la mort. Elle trône depuis dans le vestibule principal de SAMCRO.

La série ayant connu un grand succès, la production de cent Harley-Davidson Sons of Anarchy a été mise en chantier par Bartel's, un préparateur spécialisé dans la customisation de Harley-Davidson et fournisseur officiel de motos pour le cinéma à l'instar d'Indiana Jones 4 ou Harley-Davidson et l'homme aux santiags.
Pour l'anecdote, le créateur de la série, Kurt Sutter et le producteur John Lison se sont immergés au sein d'une véritable communauté de bikers hors-la-loi afin de restituer au mieux l'univers motard à l'écran
http://youtu.be/lZmEtiX373Q


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Jeu 7 Mar 2013 - 19:58

Vacances romaines
Le film qui popularisa les Vespa

Vacances romaines (Roman Holidays) est un film américain réalisé par William Wyler en 1953. Le film a remporté trois Oscars sur dix nominations dont l'Oscar de la meilleure actrice pour Audrey Hepburn, l'Oscar de la meilleure histoire originale et de la meilleure création de costumes.
Synopsis

La jeune princesse Ann ne supporte plus l'étouffant protocole auquel elle est soumise. A peine arrivée à Rome, elle décide de fuir le palais mais elle finit par s'endormir sur un banc du Colisée. Elle est recueillie par le reporter Joe Bradley qui prend conscience peu de temps après qu'il s'agit en réalité de la princesse qu'il doit interviewer le jour-même. Cette dernière, profite d'une journée de totale liberté pour visiter la capitale italienne au guidon d'une Piaggio Vespa.
Fiche technique et casting

Réalisateur : William Wyler
Audrey Hepburn : princesse Ann
Gregory Peck : Joe Bradley
Producteurs : William Wyler, Robert Wyler
Durée : 1h59
Date de sortie : 1954

La moto du film

Ce film de 1953 met en scène une icône du deux-roues, la Piaggio Vespa 125 de 1951. Le fameux scooter italien est né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et s'est très vite popularisé à travers le monde. Vacances Romaines a largement contribué à la construction du mythe Vespa.

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 17 Mar 2013 - 9:26

Captain America
Le super-héros patriotique au guidon d'une Harley-Davidson

Captain America : First Avenger est un film américain signé par le réalisateur Joe Johnston. Sorti sur les écrans français durant l'été 2011, il met en scène le célèbre héros éponyme des comics Marvel. Le personnage fut créé dans les années 40 par Joe Simon et Jack Kirby. L'idée d'un super-héros patriotique leur fut inspiré par la montée du nazisme et le succès d'autres personnages de comics patriotiques à l'instar de The Shield.
Synopsis

Steve Rogers est un jeune homme chétif et réservé, désireux d'intégrer l'armée américaine. Après plusieurs refus, il est finalement intégré dans un groupe de recherche militaire cherchant à élaborer des Super Soldats. Il se porte d'ailleurs volontaire pour participer au programme expérimental qui va le transformer en un surhomme, Captain America. Avec l'appui de Bucky Barnes et Peggy Carter, il va se mesurer à l'organisation Hydra et à leur chef, Crâne Rouge, en quête d'un artefact puissant.
Fiche-technique et casting

Réalisateur : Joe Johnsthon
Chris Evans : Steve Rogers/Captain America
Hayley Atwell : Peggy Carter
Tommy Lee Jones : Général Chester Philips
Producteurs : Kevin Feige, Amir Madani
Durée : 119 min
Date de sortie : 17 août 2011

La moto du film

Le super-héros issu de l'univers Marvel se présente comme un personnage patriotique, d'abord conçu dans le but de protéger les Etats-Unis et de combattre le nazisme. Captain America, comme tout bon américain roule sur une moto fabriquée sur sa terre natale.

Le super-héros utilise ainsi une Harley-Davidson Softail CrossBones pour se déplacer mais aussi pour combattre. Cette Harley a fait l'objet de diverses modifications pour adopter une allure plus proche de celle des WLA de 1942 fournies par le constructeur à l'armée américaine lors de la guerre.
La bande-annonce de Captain America : first avenger
http://youtu.be/IsiV9IJieMk
http://youtu.be/ywsmWfoqO20
lrdm


Dernière édition par Pivert le Dim 17 Mar 2013 - 9:33, édité 1 fois

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 17 Mar 2013 - 9:29

Electra Glide in Blue
Rêve et désillusion d'un motard de la brigade routière américaine
eElectra Glide in Blue ou Dérapage contrôlé pour son titre français est un film américain réalisé par le célèbre producteur de musique, James William Guerico. Essentiellement connu pour avoir été le manager du groupe Chicago, Guerico signe ici son premier et dernier film.

Sorti en 1973 sur les écrans américains et français, Electra Glide in Blue fut sélectionné au Festival de Cannes pour la Palme d'Or qui fut toutefois décernée cette année-là aux films "La Méprise" et "L'Epouvantail" qui terminèrent ex-aequo.
Synopsis

John Wintergreen est un motard de la brigade routière du Nevada qui n'aspire qu'à une seule chose, devenir inspecteur de la brigade criminelle. Alors qu'un vieillard a été retrouvé assassiné, John est promu mais découvre peu à peu l'envers du décor de la fonction d'enquêteur.
Fiche technique et casting

Réalisateur : James William Guerico
Robert Blake : John Wintergreen
Billy Green Bush : Zipper
Mitch Ryan : Harve Poole
Producteurs : James William Guerico, Rupert Hitzig
Durée : 1h54
Date de sortie : 4 octobre 1973

La moto du film : une Electra-Glide

Comme le titre original du film l'indique, John Wintergreen, le personnage principal chevauche une Harley-Davidson Electra Glide bleue, monture privilégiée des motards de la police américaine. Le nom Electra provient du fait qu'il s'agit là du premier modèle Harley-Davidson à avoir disposé d'un démarreur électrique.
http://youtu.be/7Q-hSSks9fU
lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 20 Mar 2013 - 17:22

Coursier
Les scooters Honda à l'honneur

Coursier est un film français réalisé par Hervé Renoh sorti en février 2010.
Synopsis

Sam est l'un des coursiers les plus rapides de Paris. Effectuant ses missions souvent au mépris des règles du code de la route, son patron le charge de remettre un colis un peu spécial alors qu'il doit assister à un mariage pour sauver son couple. Contraint d'accepter la course, il va vivre une journée cauchemardesque.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Hervé Renoh
Michael Youn : Sam
Géraldine Nakache : Nadia
Jimmy Jean-Louis : Loki
Producteur : Pierre-Ange Le Pogam
Durée : 1h35
Date de sortie : 24 février 2010

La moto du film

Comme la grande majorité des coursiers parisiens, Sam dispose d'un scooter et non d'une moto pour effectuer ses missions. Qu'à cela ne tienne, son engin n'est pas tout à fait comme les autres. Bien qu'il s'agisse d'un Honda Zoomer, la machine a fait l'objet d'une sévère préparation pour ne finalement garder du véhicule d'origine que l'apparence.

Partenaire du film, le constructeur nippon Honda a en outre fournit à l'équipe de tournage d'autres modèles que l'on peut apercevoir au cours de l'intrigue. Le spectateur pourra ainsi reconnaître une Honda DN-01, des SH300, Lead 110 ainsi qye des SW-T400.
La bande-annonce de Coursier
http://youtu.be/M14rASSwP4A

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Jeu 21 Mar 2013 - 19:11

Nigth and Day
Course poursuite en Ducati Hypermotard 1100

Night and Day est un film américain réalisé par James Mangold sorti en juillet 2010.
Synopsis

Film moto : Night and DayLorsque June Havens rencontre Roy Miller, elle pense avoir trouvé en lui l'homme idéal. Très rapidement, elle va se rendre compte qu'il règne autour de ce dernier une part de mystère et le suspecte bientôt d'être un agent secret. Il est déjà trop tard, la voilà embarquée dans une aventure dont elle se serait bien passée. Pour survivre, elle n'a guère le choix, elle va devoir faire confiance à cet homme décidément très étrange.
Fiche technique et casting

Réalisateur : James Mangold
Tom Cruise : Roy Miller
Cameron Diaz : June Havens
Peter Sarsgaard : Fitzgerald
Producteur : Todd Garner, Steve Pink, Cathy Konrad, Marsha L. Swinton
Durée : 1h40
Date de sortie : 28 juillet 2010

La moto du film

Film moto : Night and DayAux côtés des têtes d'affiche Cameron Diaz et Tom Cruise, on retrouve une star italienne, la Ducati Hypermotard. Présente sur l'affiche, la moto tient un rôle essentiel dans cette grosse production hollywoodienne avide de courses poursuites et de grosses cylindrées.
La Ducati Hypermotard 1100 se met en effet en scène dans une course poursuite pas vraiment comme les autres puisque Tom Cruise et Cameron Diaz doivent échapper à leurs poursuivants mais aussi slalomer entre les taureaux lâchés dans la ville de Cadix. June, interprétée par Cameron Diaz, devra en outre passer devant Roy, le personnage de Tom Cruise, sur la moto alors que celle-ci est lancée à pleine vitesse. Les cascades ont naturellement été assurées par des professionnels, cela n'empêche que le résultat est plutôt impressionnant.

Toutefois, on notera une virulente rumeur qui alimente le monde des motards cinéphiles quant à la constitution de la Ducati Hypermotard. Plusieurs personnes ont en effet soutenu que le moteur et le bras oscillant de la machine utilisée à l'écran seraient en réalité issus d'une Aprilia SVX 650 afin de rendre l'engin plus léger et puiss

http://youtu.be/TVaTYwUnqSM
http://youtu.be/hN5my0Z09uU

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Sam 23 Mar 2013 - 17:16

Yes Man
Une virée en Ducati Hypermotard dans les rues de L.A

Yes Man est un film américain réalisé par Peyton Reed et sorti sur les écrans français en janvier 2009.
Synopsis

Film moto : Yes ManCarl Allen est un homme renfermé sur lui-même qui n'a qu'un seul mot à la bouche, "non". Il va redonner un sens à sa vie grâce à un programme de développement personnel vantant le "oui" et lui faisant croire que tout est possible. Son existence change radicalement tant sur le plan professionnel qu'humain bien qu'il se rende compte rapidement que toutes les occasions ne sont pas bonnes à prendre.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Peyton Reed
Jim Carrey : Carl Allen
Zooey Deschanel : Allison
Bradley Cooper : Peter
Producteurs : Jim Carrey, David Heyman, Richard D. Zanuck
Durée : 1h43
Date de sortie : 21 janvier 2009

La moto du film

Film moto : Yes ManGrâce à son programme de développement personnel, Car Allen se met à dire oui à tout et expérimente de nombreuses choses qu'il n'avait jamais osé faire auparavant, y compris chevaucher une grosse cylindrée. Et cette dernière n'est autre qu'une Ducati Hypermotard.
Carl Allen se place au guidon de l'engin pour aller retrouver sa belle et fuir l'hôpital en petite tenue. La scène donne lieu à de nombreuses figures telles que des stoppies ou des wheelings mais aussi à une virée plutôt comique à travers les rues de Los Angeles.

Le personnage d'Allison, la petite amie de Carl, préfère pour sa part utiliser un scooter Aprilia Mosquito pour se déplacer en ville.
http://youtu.be/U0xaAuRgFL0
http://youtu.be/jcCKM4I337s


lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Dim 24 Mar 2013 - 8:44

Akira
Le célèbre manga japonais à la moto futuriste

Akira est un film d'animation adapté du célèbre manga éponyme et réalisé par Katsuhiro Ôtomo. Sorti au Japon en 1988, Akira n'a fait son apparition en France qu'à partir de 1991.
Synopsis

Dans un Japon post-apocalyptique, le jeune Tetsuo sillonne les rues avec sa bande de motards. Une nuit, il est victime d'un accident de moto en tentant d'esquiver un jeune garçon ressemblant étrangement à un vieillard. L'armée le capture et l'utilise comme cobaye pour un projet militaire secret visant à former des êtres doués de pouvoirs psychiques. Tetsuo finit par s'enfuir mais lorsque ses amis le retrouvent, il n'est plus tout à fait le même.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Katsuhiro Ôtomo
Mitsuo Iwata (doublage) : Shôtarô Kaneda
Nozomu Sasaki (doublage) : Tetsuo Shima
Mami Koyama (doublage) : Kei
Producteurs : Shunzo Kato, Ryokei Suzuki
Durée : 2h40
Date de sortie : 1988

La moto du film

Si ce manga aura marqué durablement les esprits, la moto de Shotaro Kaneda n'aura sûrement pas été oubliée de la part des fans. Véritable véhicule culte, cette moto totalement imaginaire a fait l'objet de plusieurs répliques dont la dernière en date a été officialisée par le créateur du manga, Katsuhiro Ôtomo.
La bande-annonce du film Akira
http://youtu.be/2qu47Uqoup0
La réplique officielle
http://youtu.be/At8ZQethrsY


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Lun 25 Mar 2013 - 19:22

Mad Max
Un monde post-apocalyptique où règnent les motards

Mad Max est un film australien d'anticipation. Réalisé par George Miller et sorti en 1979, ce long-métrage reste à ce jour le plus gros succès financier pour un film australien et a permis de lancer la carrière d'un acteur alors inconnu à l'époque, Mel Gibson. Il s'agit du premier volet de la saga Mad Max composé de deux autres épisodes, Mad Max 2 : le défi et Mad Max : au-delà du dôme du tonnerre. Un nouvel opus est actuellement en préparation avec un tournage commencé en 2012, notamment en Namibie.
Synopsis

Dans un futur proche, le policier Max Rockatansky tente de faire régner l'ordre dans une nation dévastée par la guerre et bouleversée par le soulèvement de la population. Au volant de l'Interceptor, une voiture surpuissante, il a pour mission de rétablir l'ordre alors que des gangs de motards sèment la terreur. Dans son action, il est aidé par le motard Jim Goose dit le "le Gorille". Mais lorsque ce dernier se retrouve à l'hôpital après avoir été grièvement blessé par un gang, Max prend conscience qu'il n'est pas invincible. Il décide de quitter ses fonctions et de fuir vers le Nord avec femme et enfant sans savoir que les motards sont à ses trousses, bien décidés à se venger de la mort de l'un des leurs.
Fiche technique et casting

Réalisateur : George Miller
Mel Gibson : "Mad" Max Rockatansky
Joanne Samuel : Jessie Rockatansky
Steve Bisley : Jim Goose
Producteurs : Byron Kennedy, Bill Miller
Durée : 1h25
Date : 1979

Les motos du film

Outre l'inoubliable Interceptor, une Ford XB Falcon de 1973 modifiée et propulsée par un moteur Cleveland 5,8 litres, le film met surtout en scène plusieurs deux-roues motorisés que l'on dirait tout droit sorti d'un autre temps. Parmi les plus mémorables, la Kawasaki KZ 1000 de Jim Gooses, le coéquipier de "Mad Max" qui finira brûlé avec sa propre machine. Le long-métrage est d'ailleurs parsemé de Kawasaki KZ 1000 puisque le modèle japonais est à la fois la monture des forces de police mais aussi des bandits. On retrouvera en outre au fil de l'intrigue de nombreux autres modèles tels que la 750 CB Honda, 750 XS Yamaha, 900 CB Honda ou encore la Kawasaki KH250.

Avec un quatrième épisode en préparation, il est fort à parier que les motos sauront faire un retour fracassant sur le grand écran.
La bande-annonce du film Mad Max



http://youtu.be/HfQe8grVwOs

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mar 26 Mar 2013 - 19:40

Terminator 2
Camion versus Harley-Davidson Fat Boy

Terminator 2 : le jugement dernier est un film de science-fiction américain réalisé par James Cameron. Sorti en France en octobre 1991, il s'agit du deuxième opus de la saga Terminator qui compte en tout quatre épisodes ainsi qu'une adaptation télévisée.
Synopsis

Alors qu'ils ont échoué dans leur tentative d'éliminer Sarah Connor, les robots de Skynet mettent au point un nouveau Terminator, le T-1000, destiné à remonter le passé pour ainsi assassiner son fils, John, futur grand leader de l'opposition humaine. Un autre Terminator est néanmoins programmé, le T-800, pour tenter de les protéger. Une féroce bataille se livre alors entre les deux Terminator.
Fiche technique et casting

Réalisateur : James Cameron
Arnold Schwarznegger : le T-800
Linda Hamilton : Sarah Connor
Robert Patrick : le T-1000
Producteurs : James Cameron, Stephanie Austin, B.J Rack
Durée : 2h15
Date de sortie : 16 octobre 1991

La moto du film

La monture du Terminator est à son image, une machine brute et puissante. C'est pourquoi le T-800 chevauche une Harley-Davidson Fat Boy, un engin plutôt différent de celui utilisé dans le premier opus. En effet, dans le premier épisode le Terminator se déplace au guidon d'une Honda CB 750 Four.

Au cours du film, le Terminator a pour mission de sauver le jeune John Connor des griffes du T-1000. Dans l'une des scènes du film, le T-1000 poursuit le jeune homme au volant d'un camion tandis que le Terminator tente de secourir John tentant par tous les moyens d'échapper à son assaillant au guidon de sa Honda XR 100.
http://youtu.be/8BixLtFvY4o
http://youtu.be/u0JMVal0cdY

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 27 Mar 2013 - 20:12

Matrix Reloaded
Course poursuite en Ducati 996
Une série spéciale Ducati 998 Matrix produite

Matrix Reloaded est un long-métrage de science-fiction réalisé par Andy et Lana Wachowski en 2003. Il s'agit du second volet de la trilogie Matrix.
Synopsis

La guerre contre les machines fait rage. Pourtant Néo apprend à mieux maîtriser ses dons et découvre comment il est possible de rencontrer le créateur de la Matrice. Il est le seul à pouvoir encore sauver l'espèce humaine et arrêterla guerre contre les machines.
Fiche technique et casting

Réalisateurs : Andy Wachowski, Lana Wachowski
Keanu Reeves : Thomas A. Anderson / Neo
Laurence Fishburne : Morpheus
Carrie-Anne Moss : Trinity
Producteurs : Joel Silver, Grant Hill
Durée : 2h18
Date de sortie : 16 mai 2003

La moto du film

Au cours de ce second opus de la saga Matrix, la belle et ténébreuse Trinity doit mener le maître des clés en lieu sûr tout en échappant à ses poursuivants lancés à pleine vitesse sur une autoroute. Pour ce faire, la demoiselle pas vraiment en détresse saute sur un camion transportant une précieuse cargaison de motos et en dérobe une avant de se lancer dans une course poursuite infernale. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle a bon goût puisqu'elle choisit de fuir en Ducati 996. Une machine sportive que Trinity maîtrise à merveille dans une circulation à contre sens.

Pour l'anecdote, il faut savoir que c'est l'actrice Carie-Anne Moss qui a réalisé elle-même la séquence à moto, cours de pilotage à l'appui. Une belle performance pour la comédienne qui avait une vraie phobie des motos avant le tournage.

J'ai une peur terrible des motos. Et c'était vraiment très difficile pour moi de monter sur une moto tous les jours et de m'entrainer. J'ai commencé avec une moto toute petite. Lorsque je l'ai maîtrisé parfaitement, je suis montée sur une moto plus grosse. Cela m'a pris des mois jusqu'à ce que j'arrive enfin finalement à maîtriser la Ducati. Ma plus grosse peur dans tout ça c'était, je suppose, de mourir.

Une peur que l'on comprend aisément, la Ducati 996 est un engin puissant et peu docile pour les novices qui plus est dans une circulation à contre-sens et le tout sans casque. Pour les besoins de cette scène, l'équipe de production a fait construire une véritable portion d'autoroute, n'ayant pas trouvé de routes existantes capables de satisfaire les besoins de tournage. L'opération a coûté en tout près de 2,5 millions de dollars pour une portion de route de 2 miles de long, 45 jours de tournage et en tout et pour tout 15 minutes à l'écran.

Une série spéciale Ducati 998 Matrix fut d'ailleurs produite par le constructeur. Le modèle ne différait de la version standard que par sa couleur verte caractéristique.
La bande-annonce de Matrix Reloaded
http://youtu.be/jjYDl5h1NsI
http://youtu.be/eF9AC2Ce2ow

Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Ven 29 Mar 2013 - 20:36

Série moto :Batman
Un side-car sur base de Yamaha Catalina 250

Avant d'envahir le grand écran, le célèbre justicier Batman a d'abord débuté ses aventures sur le papier sous les traits d'un comics éponyme créé par Bob Kane à la fin des années 30 puis sur le petit écran au travers d'une série télévisée diffusée au cours des années 60.
Cette série télévisée américaine se compose de 120 épisodes d'une durée approximative de 25 minutes chacun répartis sur trois saisons. Elle a été créée par William Dozier d'après le comics éponyme et fut diffusée pour la première fois en janvier 1966 sur la chaîne américaine ABC avant d'apparaitre en France en 1967 sur l'ORTF. La série Batman fut rediffusée par la suite sur Canal+ en 1984 et sur FR3 dans le cadre de l'émission Samdynamite en 1989.

Aujourd'hui réprouvée pour son ambiance kitsch, la série connut un grand succès et compta au générique de grandes vedettes du septième art tels que Eli Wallach surtout connu pour avoir tenu le rôle de Tuco dans Le Bon, la brute et le truand, Vincent Price, acteur emblématique du cinéma d'horreur ou encore le regretté Bruce Lee dans le rôle du Frelon Vert.
Le succès de la série engendra un film en 1966 dénommé Batman dans lequel les acteurs de la série rempilent dans leurs rôles respectifs.

Le side-car de Batman et Robin sur base de Yamaha Catalina 250Malgré son grand succès, la série représentait un coût important pour la chaîne ABC et ne fut en réalité jamais vraiment rentable. C'est pourquoi après une saison trois moins performante, ABC pensa relancer l'intérêt du grand public pour la série en supprimant le personnage de Robin. Toutefois, William Dozier et l'acteur principal Adam West refusèrent ce qui entraîna la fin de la série.
Synopsis

Dans la cité de Gotham, Bruce Wayne est un homme fortuné et puissant mais sa soif de justice et l'emprise des criminels sur la ville le poussent à revêtir le costume du justicier Batman. Epaulé par son acolyte Robin, il part secourir les innocents et traquer les délinquants.
Fiche technique et casting

Créateur : William Dozier
Adam West : Bruce Wayne / Batman
Burt Ward : Dick Grayson / Robin
Neil Hamilton : Commissaire Gordon
Durée : 3 saisons, 120 épisodes de 25 minutes
Date de diffusion d'origine : janvier 1966


Au cours de ses péripéties, Batman et son acolyte Robin utilisent de nombreux engins et gadgets dans leur combat contre le crime. Outre la célèbre Batmobile et autre Batcopter, les deux justiciers empruntent régulièrement un side-car.

Ce dernier a été dessiné par Tom Daniel puis construite par Richard "Korky" Korkes et Daniel Dempski en 1966. Il fut conçut sur la base d'une Yamaha Catalina YDS-3 250. Pour les besoins de la série, Yamaha fournit trois modèles de couleur noire dont deux furent simplement construits en tant que copies. La moto d'origine fut modifiée pour développer une puissance de 55cc et adoptait un système de démarrage électrique ainsi qu'une boîte à trois vitesses.
Customisé jusqu'au bout, le panier du side-car intégrait un kart indépendant avec lequel Robin pouvait se déplacer ainsi que trois lance roquettes situés à l'arrière.

Une réplique de ce side-car fut vendue aux enchères au prix de 130.000€ en décembre dernier.
http://youtu.be/RLZQ3OLEJWE


Lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 3 Avr 2013 - 17:20

The place beyond the pines
Un cascadeur à moto devenu braqueur
The place beyond the pines est un film américain réalisé par Derek Cianfrance et sorti dans les cinémas français le 20 mars 2013.
Synopsis

Cascadeur à moto itinérant, Luke apprend qu'il a un fils suite à une liaison avec Romina. Souhaitant assumer son nouveau rôle de père, il met à profit ses talents de pilotes moto pour commettre des braquages. Face à lui, le policier Avery Cross se démène pour parvenir à coincer le malfrat. Finalement, Luke est abattu et quinze ans plus tard, son fils se lie d'amitié avec celui d'Avery sans même savoir qu'un passé tourmenté les lie.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Derek Cianfrance
Ryan Gosling : Luke
Eva Mendes : Romina
Bradley Cooper : Avery Cross
Producteurs : Lynette Howell, Sidney Kimmel, Alex Orlovsky et Jamie Patricof
Durée : 2h20
Date de sortie : 20 mars 2013

La moto du film
Après avoir démontré ses talents de pilote automobile dans le film Drive, l'acteur Ryan Gosling se glisse dans la peau d'un motard casse-cou et tatoué, gagnant sa vie en effectuant des cascades toutes aussi périlleuses les unes que les autres. Devenu père de famille malgré lui, le personnage de Luke va alors utiliser ses talents de pilotage pour commettre des braquages et ainsi subvenir aux besoins de sa nouvelle famille. Pour ce faire, il chevauche une Suzuki DR-Z 400 avant de prendre le guidon d'une Honda XR 650 R.

La plupart des cascades à moto ont été réalisées par l'acteur lui-même, longuement coaché par le cascadeur Rick Miller, connu pour avoir travaillé sur de grosses productions tels que les derniers Batman.

http://youtu.be/N7lPTA8QOsU

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mer 3 Avr 2013 - 17:22

CHiPs
Le quotidien d'une brigade de patrouille américaine

CHiPs est une série télévisée d'origine américaine créée par Rick Rosner et diffusée entre 1977 et 1983 sur NBC. Au total, la série compte 139 épisodes de 45 minutes et six saisons. En France, la série a été diffusée sur Antenne 2, La Cinq, TF1 et RTL.
Synopsis

Jonathan Baker et Francis Poncherello font partie de la patrouille autoroutière de la California Highway Patrol. Ces deux motards traquent les malfaiteurs et les délinquants routiers au guidon de leurs motos de service sur les routes de Los Angeles.
Fiche technique et casting

Créateur : Rick Rosner
Erik Estrada : Francis Poncherello
Larry Wilcox : Jonathan Baker
Producteurs : Rick Rosner, Paul Rabwin
Durée : 6 saisons, 139 épisodes de 45 min
Date de diffusion d'origine : 1977

Les motos de la série

Poncherello et Baker sillonnent les routes californiennes au guidon de leur Kawasaki KZ 900 durant les deux premières saisons. Au cours de la saison 3, ils changent de monture en adoptant des Kawasaki KZ 1000 C4.
Au fil des leurs aventures, ils croiseront d'autres modèles de motos dont des Harley-Davidson.

Pour la petite histoire, l'acteur Erik Estrada fut victime d'un grave accident de moto en plein tournage durant l'été 1979. Nécessitant plusieurs semaines de rééducation, son personnage Poncherello est hospitalisé dans la série tandis que le Sergent Getraer incarné par Robert Pine le remplace aux côtés de Jonathan Baker.
Le générique de CHiPs
http://youtu.be/mykg83C-GJs
lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Sam 6 Avr 2013 - 19:00

Salt
L'espionne à la Triumph Street Triple R

Film moto : SaltSalt est un film d'espionnage américain réalisé par Philip Noyce sorti en salles au cours de l'été 2010.
Synopsis

Agent expérimenté de la CIA, Evelyn Salt se retrouve accusée d'être une espionne au service de la Russie. Traquée par les siens, elle doit fuir et prouver son innocence.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Philip Noyce
Angelina Jolie : Evelyn Salt
Liev Schreiber : Ted Winter
Chiwetel Ejiofor : William Peabody
Producteurs : William M. Connor, Rick Kidney
Durée : 1h41
Date de sortie : 25 août 2010

La moto du film

Film moto : SaltPoursuivie par les membres de la CIA dont elle fait partie, Evelyn Salt dispose de compétences spéciales, y compris en pilotage de moto. En effet, l'espionne américaine doit échapper aux agents lancés à sa poursuite sur l'autoroute et vole pour ce faire la machine du premier qui a la malchance de croiser sa route. C'est donc au guidon d'une Triumph Street Triple R que la belle se fait la malle en zigzagant à travers une circulation qui donnera du fil à retordre aux agents de la CIA.
La bande-annonce de Salt
http://youtu.be/eCy1kmYyY4A
http://youtu.be/s-xw2yQSeMU



lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Sam 13 Avr 2013 - 20:49

On any Sunday
Un film documentaire culte et précieux témoignage du sport moto
Nominé pour l'Oscar du meilleur documentaire en 1972

On any Sunday, également appelé "Challenge One" est un film documentaire réalisé par Bruce Brown en 1971. D'une durée de 96 minutes environ, il constitue un long-métrage non seulement très apprécié par la critique, en démontre sa nomination pour l'Oscar du meilleur documentaire en 1972, mais également un document à véritable valeur historique.

Souvent cité comme le meilleur documentaire jamais réalisé sur le sport moto, On any Sunday s'intéresse non seulement aux épreuves et courses moto mais aussi à la personnalité des pilotes. Ainsi, au cours du film, on peut entrevoir les coulisses des grands championnats de motocross, de tout-terrain et de Grand Prix mais aussi percer les personnalités des grands champions motocyclistes américains des années 60 et 70.

Le film est surtout connu pour la forte présence de l'acteur Steve McQueen à l'écran. Grand passionné de moto et de vitesse, il participa en effet à de nombreuses courses et assura lui-même plusieurs de ses cascades à moto dans des films comme La Grande Evasion ou Le Mans. C'est d'ailleurs sa maison de production, "Solar Production Company" qui finança une partie du tournage.
Aux côtés de Steve McQueen, la caméra de Bruce Brown s'intéressa surtout aux pilotes Mert Lawwill et Malcolm Smith.
Impact sur l'image des motards

Pour l'anecdote, ce film contribua largement à la popularisation de la discipline BMX aux Etats-Unis grâce à sa scène d'ouverture montrant de jeunes enfants tentant de reproduire les exploits des champions de motos au guidon de leurs vélos.

On any Sunday permit également de redorer le blason des motards, souvent entaché par une image rebelle et violente dans des films tels que l'Equipée Sauvage. L'opinion public fut en effet touchée par ce portrait intimiste des grands champions de moto à tel point qu'il parvint à changer l'image que portait la famille de Lawwill sur sa personne. Considéré comme le mouton noir de la famille, sa grand-mère vint pourtant à la projection du film et se leva au cours d'une scène où ce dernier apparaissait pour crier "c'est mon petit-fils".

Enfin, ce documentaire fut l'un des tout premier film à avoir eu recours à des caméras embarquées sur les casques des pilotes. Une technique de filmage qui s'est depuis largement répandue grâce notamment à la mise au point de caméras miniatures.
Fiche technique et casting

Réalisateur : Bruce Brown
Mert Lawwill
Malcolm Smith
Steve McQueen
Producteurs : Bruce Brown, Steve McQueen
Date de sortie : 1971
Durée : 96 minutes

Les motos du film

S'intéressant aux milieux des courses motocross, tout-terrain et championnats nationaux, le film regorge de machines diverses et variées. On peut ainsi croiser plusieurs motos de trial telles que des Bultaco, Husqvarna ou Hodaka mais aussi des Triumph, Yamaha, Harley-Davidson, Honda, BSA et Suzuki.
Trailer de On any Sunday
http://youtu.be/qoEKHkvJIkQ
lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Pivert le Mar 16 Avr 2013 - 19:38

Dr House
Misanthrope, médecin et motard

Docteur House est une série télévisée américaine créée par David Shore en 2004. Diffusée pour la première fois sur le réseau de la Fox aux Etats-Unis en novembre 2004, la série compte 177 épisodes d'une quarantaine de minutes répartis sur huit saisons. En France, Dr House a fait son apparition sur le petit écran via la chaîne TF6 en 2006 avant d'être diffusée régulièrement sur TF1 à partir de 2007.

Le programme connut un grand succès et reçut plusieurs prix dont un Golden Globes et plusieurs Emmy Awards. Cependant, en raison d'une audience déclinante et de coûts de production trop élevés, la série s'acheva sur une huitième saison diffusée en France début 2013.
Synopsis

Misanthrope, le docteur Grégory House n'en demeure pas moins un brillant médecin. A la tête d'une équipe d'experts, il met tout en oeuvre pour percer les mystères des cas médicaux les plus complexes et intrigants.
Fiche technique et casting

Créateur : David Shore
Hugh Laurie : Docteur House
Robert Sean Leonard : Docteur Wilson
Lisa Edelstein : Lisa Cuddy
Durée : 177 épisodes de 42 minutes répartis en 8 saisons
Date de diffusion d'origine : 16 novembre 2004

La moto de la série : Honda CBR 1000 RR Repsol Replica

Personnage atypique, médecin controversé, Grégory House est également un motard. Au début de la saison 2, il est en effet intéressé par l'achat d'un deux-roues motorisés. Après avoir testé une Aprilia RSV 1000, son choix se porte finalement sur une Honda CBR 1000 RR Repsol Replica. Une machine sportive sur laquelle il se déplace muni d'une veste en cuir de la marque Vanson Leathers. Il faut savoir que l'affreux médecin souffre de douleurs à la jambe gauche, un handicap qui ne le gêne en rien pour la pratique motocycliste.
La Honda fait ainsi plusieurs apparitions au cours de la série, popularisant le modèle du constructeur nippon auprès des nombreux fans.
Une copie de la moto dédicacée par Hugh Laurie fut d'ailleurs mise en vente sur Ebay au profit de la Croix Rouge américaine.

Autre anecdote, l'acteur Hugh Laurie écrivit un roman policier dans lequel le protagoniste principal possédait une Kawasaki ZZR1100. Une passion motocycliste qui transpire à l'écran et sur le papier.
Le trailer de Docteur House
http://youtu.be/4y4TMxBVS34
http://youtu.be/UoyYQjHBB-o

lrdm

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Pivert
Accro à la RT !

Masculin
Age : 65
Localisation : nord est Moselle
Nombre de messages : 9537
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Films et moto

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum