Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par DrSnake le Mar 18 Juil 2017 - 14:41

L’idée de faire ce GCT est née de ma passion de la moto et de mon « amour » pour la Corse. En effet, après un premier séjour en 1987 dans le cadre de mon service militaire, j’y suis retourné en 2011 pour un tour de corse en l’honneur d’un motard qui avait fait de sa passion, sa vie quotidienne.

Pour ma part, aucun but de lucre. Juste une envie de faire découvrir et partager de bons moments (on l’espérait tous) entre amis.

Ainsi ai-je mis en place ce GCT avec l’espoir de réunir un certain nombre de personnes (23 en fonction des places disponibles à l’hôtel que j’avais choisi, non pas par hasard mais par conviction que nous y serions bien reçu. Nous l’avions, mon épouse et moi déjà « testé » deux fois auparavant.

Le 24 juin dernier, l’embarquement était planifié à Toulon pour une traversée de nuit. Des 23 personnes attendues, nous n’étions que 8 inscrits et puis suite à un coup du sort, un des inscrits n’a pas pu participer avec son fils. Nous voilà donc à 6 pour un GCT « intimiste ».

La traversée, bien qu’un peu retardée à l’embarquement, s’est très bien déroulée. Nous partagions une cabine à 4 et une cabine duo en single.. Ce fut une nuit de repos bien méritée après plus de 1100 km de route. Une arrivée matinale (0630) à Bastia et un débarquement fluide, rapide et bien organisé et nous voilà sur l’île de Beauté.




Notre groupe, une voiture, une remorque (pour les éventuels pépins – qui nous ont épargnés) trois motos dont deux sur la remorque.





On descend les motos de la remorque. Les deux dames (Mary Poppins et Emilia) reprennent la route avec la voiture et la remorque à destination de l’hôtel. Nous prenons la route du défilé de Lancône (gorge creusée par le Bevinco et située au Sud de Bastia.) et du col de San Stefano.




Il s'en est fallu de peu pour que ce soit déjà la fin du voyage – après 10 km – car un dimanche matin, un corse pense être seul au monde et s’autorise à prendre son virage complètement à gauche. Sans un réflexe de Dieu sait où, c’était le frontal garanti.  On se calme, on fait redescendre le palpitant à un rythme normal et on continue son GCT.

Et là, s’ouvrent à nous les paysages du désert des Agriates et de la Balagne.




Limbée dans un fabuleux soleil matinal, l’église de San Michele de Murato.





Ensuite, descente vers Ponte-Leccia par une petite route (D5) qui finira par nous donner le tournis et qu’on devra quitter parce qu’elle est partie en vacances avec l’hiver.

Nous arrivons vers midi à Belgodère à l’Hôtel – Le NIOBEL http://www.leniobel.com/FR/ - où Jean-Michel et Jacqueline ainsi que Carine et Emilia nous attendent.





Mise en place des motos sous l’abri à motos et nous espérons rencontrer notre dernier participant au GCT,  qui avait fait le choix d’une traversée un jour plus tôt.

L’équipe du GCT est au complet. Matou31 et son épouse Emilia, Pasodera (Jean Louis), Leffe (Jean Pierre) qui est parti à la découverte de l’Ile et vos deux serviteurs (DrSnake et Mary Poppins) – Le forum est en représentation en Haute Corse.

Après une délicieuse assiette de charcuterie corse accompagnée de son fromage corse – en fait tout est corse ici – nous optons pour une après-midi de détente et avec la voiture (je savais que c’était une bonne idée de la prendre avec) nous descendons à l’Ile Rousse.








Balade en ville, découverte de la plage, lèche-vitrines et rencontre animalière égaient cette après-midi.
Sans oublier la glace qui va bien chez un grand glacier de la place Pascal Paoli.



Nous rentrons à l’hôtel et nous retrouvons Jean-Pierre attablé à la terrasse, un "Terra Vecchia, bien frais" nous fais le plus grand bien.




Lundi 26 juin.

La journée a magnifiquement débuté par un petit-déjeuner buffet dont Jacqueline a le secret.
Il en sera de même pour tous nos petit-déjeuners.
Charcuterie fraîche locale, laitage, fromage corse, céréales, viennoiseries encore chaude du four, pain frais …choix varié de confiture, jus de fruits…;




Bon, puisque nous sommes quand même au paradis des motards, il est temps d’enfourcher les bécanes et nous partons pour une balade de +/-150 km.
L’objectif du jour, Galéria, sa plage et sa « cabane du Pêcheur »
https://fr.tripadvisor.be/Restaurant_Review-g2308619-d4697758-Reviews-La_Cabane_du_Pecheur-Galeria_Haute_Corse_Corsica.html

En partant de l’hôtel, nous empruntons la « Strada di Artigiani » - la route des artisans. http://www.routedesartisans.fr/













-Occhiatana, Speloncato, Nessa, Feliceto, Zilia (berceau de l’eau plate corse) Calenzana (D151) et ensuite, direction Galeria par le col de Maniscolo. Par rapport à notre dernière visite en 2016, la route a été entièrement refaite. Un vrai billard. Que du plaisir qu’on ne se refusera pas de faire à plusieurs reprises durant le séjour.



Pause déjeuner à la Cabane où nos dégustons des produits fraîchement pêchés. Ça aide d’avoir un mari pêcheur.




Le Mardi 27 juin.

Le Passage du Nord au Sud – Le col du Vergio.



Le col de Vergio (en corse Bocca à Verghju) est un col de Corse entre Corte et Vico. Il relie ainsi Albertacce dans le Niolo (En-Deçà-des-Monts) à Évisa dans les Deux-Sevi (Au-Delà-des-Monts). Il est le col routier le plus haut de l'île.
Il est, avec les cols de Vizzavona, Verde et Bavella, l'un des quatre « grands cols » de Corse, permettant de relier les deux versants de l'île par l'intérieur.



Notre route nous emmène par le col de Palascca jusquà la T20.
-Piedigriggio, Popolasca, la D84 par Calacuccia, Albertace, - Les paysages sont lunaires. La gorge du Niolu est étroite où il est parfois difficile de se croiser.









Une petite halte à la « superette du Col du Vergio nous permet de découvrir un beau spécimen de l’ours Corse. Si si, il y a des ours en Corse. Le nôtre est assis derrière sa caisse et n’esquisse pas le moindre sourire. Un bonjour est même difficile à obtenir. Il doit être heureux d’être là. Son commerce, fort esseulé, abuse d’un monopole auprès des nombreux marcheurs qui font le GR20 et des motards qui passent par là.





Nous ne nous éternisons pas et poursuivons notre route. La descente vers Evisa, où nous ferons la pose de midi.
Nous avions prévu de faire une halte gustative au restaurant "La Chataigneraie" qui malheureusement était fermé mais sur les conseils d'un membre du personnel ( qui soutient son patron   ) nous nous sommes rendus dans l'autre établissement de celui-ci à savoir A Tramùla et bien nous en a pris car le repas était à la hauteur de nos attentes.


Nous étions bien accompagnés durant tout le repas. Ils sont cool quand même et même pas dérangeants.



Ils savent se tenir en Corse. Very Happy .


Nous reprenons la route vers Ota par la D84.



Nous arrivons à Porto et là, nous retrouvons des motos qui ne nous sont pas vraiment inconnues.
Le sticker du Forum montre leur appartenance. Il s’agit en fait de notre bon Nenes et Mireille, de Denis (le frère de Nenes et son épouse Evelyne) et de Stéphane et Carole que nous avions déjà vu lundi à Calvi.








On était tellement content de boire un coup ensemble qu’on a même pas pensé à faire une photo de groupe…

Après un rafraîchissement bien mérité car il fait assez chaud, nous reprenons la route des calanches de Porto et du col de Palmarella ou la vue sur le golf de Porto est magique. Le col est aussi le basculement entre la corse du sud et du nord.






Mercredi 28 juin :

C’est la journée du Cap Corse.
« Qui n’a pas fait le Cap Corse, n’a pas fait la Corse ».
Mais il ne peut pas être fait (à moto) sous n’importe quelle condition climatique. Par jour de grands vents, il vaut mieux choisir une autre destination. Il est fréquent que le vent souffle à + de 150 km/h.  Le ciel est nuageux mais d’après Jacqueline, : »Ca devrait aller aujourd’hui… ».

Imprégné de culture et de traditions, le cap Corse appelé communément Isula di l'Isula, l'île dans l'île, s'étire tout en douceur vers le golfe de Gênes. Le temps et les éléments, dans leur mouvement commun, ont façonné ici une terre authentique, socle de villages pittoresques. Nul ne peut rester insensible au charme de ce promontoire de 40 kilomètres de long sur une dizaine de large, que borde une succession de plages dorées et d'aplombs vertigineux. De petits ports de pêche ou de plaisance, blottis entre les rochers, attestent de la vocation maritime que le Cap Corse reçut à ses premiers matins. Les marines bâties pied dans l'eau, dans le sillage des villages anciens, ouvrent sur l'horizon une vue d'une rare beauté et l'imagination permet d'apercevoir encore les navires à l'imposante voilure qui voguaient autrefois vers les comptoirs génois. La géographie tourmentée et contrastée se dévoile par la route du littoral au départ de Bastia ou de Saint-Florent. Une multitude d'églises, de couvents et autres monuments, témoignent d'un passé très riche, comme les 32 tours de guet, implantées stratégiquement pour prévenir les invasions et qui sont prétexte à d'agréables excursions, au milieu des senteurs du maquis corse

Nous prenons la route vers 10 :00 et filons vers Losari, et Saint-Florent que nous ne traverserons qu’au retour car nous prenons la direction du Poggio d’Oletta (D81-D82-D38) et nous redescendons vers Bastia.





Nous étions bien protégés puisqu'en compagnie d'un indépendantiste local...


Faire le cap Corse à tout son intérêt dans le sens anti-horlogique car vous êtes toujours bien positionné pour profiter des vues magnifiques sur la mer et sur les différents golfes que l’on rencontre tout au long du parcours.





On devait normalement prendre une « petite route » qui nous aurait amené à hauteur de Miomo sur la D80 pour contourner Bastia et sa circulation mais je l’ai ratée et nous voilà dans Bastia, sur l’avenue du Port.
Il est midi et c’est le casin.

On comprendra pourquoi assez rapidement. Une manifestation est en cours devant une petite école pour le maintien d’un professeur et sa classe malgré le nombre d’élèves insuffisant. L’éducation avant tout, même en corse.

Après, ça se dégage franchement et la route est ouverte vers Erbalunga et sa célèbre tour génoise.




A ce moment, tout va pour le mieux et la prévision de Jacqueline, tient ses promesses…
Mais c’est bien mal connaître le Cap.


En effet, à l’approche de notre lieu de pitance de midi, quelques gouttes apparaissent sur nos bulles. Cela s’est vite transformé en orage dont seule la Corse connaît le secret. Bourrasques de vent et trombes d’eau nous accompagnent jusqu’à la marine de Luri où j’avais prévu d’emmener notre GCT.



Trempés pour trempés, (je rappelle que nous sommes en tenue d’été. Il fait presque 30°) nous allons jusqu’au bout et on se retrouve sur la petite place de la Marine, l’eau du port est balayée par les vents, il tombe un mur de flotte.



Nous attendons une accalmie dans la brasserie. Les clients qui étaient en terrasse se réfugient sous l’auvent du bar. Plus une place pour nous.

Après une bonne vingtaine de minute, l’orage se calme subitement, la pluie cesse et le soleil refait son apparition.

La serveuse, prise de cours, nous dresse une table au plus vite et nous en profitons pour faire sécher nos équipements.




Nous reprenons la route sous le soleil et nous en profitons pour sécher complètement.



Le moulin Mattéi, symbole du sommet du cap est sous le vent, nous y montons pour immortaliser le passage du GCT au Cap.



Les éoliennes d’Ersa, produisent leur effort à l’apport énergétique vert.

A ce rythme là, la Corse pourrait se rapprocher de l’Italie … Wink


On bascule du coté ouest du cap et nous entamons notre retour vers St-Florent et notre « camp de base ».

Sur notre route, nous ferons encore une halte à « l’Auberge du chat qui pêche ». http://www.aubergeduchatquipeche.com/



Leur terrasse ouvre le regard sur une suite de jardins en escalier et sur la mer turquoise.


Sur la route de Saint-Florent, nous prenons le vent de face et sommes confrontés à une mini-tornade qui balaie le centre et la place de l’Europe, haut lieu de rassemblement des joueurs de pétanque qui doivent abandonner leur partie.

Le retour vers Belgodère se fait via la D81, déjà empruntée le matin.
La pluie nous laissera tranquille jusqu’au retour à l’hôtel.


Jeudi 29 juin :

La Castaniccia :
La Castagniccia est une région sans façade maritime située sur la façade orientale de la Corse. Accrochée aux reliefs verdoyants du San Petrone et des Caldane, elle est constituée des moyennes et hautes vallées du Fium'Alto et de l'Alesani et compte trois microrégions : l'Ampugnani, l'Orezza et l'Alesani.

Au nord et à l'ouest, les microrégions voisines du Casacconi, du Rostino et du Vallerustie situées dans le bassin versant du Golo sont parfois également englobées dans la Castagniccia. Elles forment d'ailleurs avec l'Ampugnani et l'Orezza les « cinque pievi », regroupées ainsi car elles ont toujours entretenu des relations très étroites et ont joué un rôle fondamental dans l'Histoire de la Corse au XVIIIe siècle, même si on ne connait pas l'origine exacte de cette dénomination.
La Castagniccia est séparée de la mer Tyrrhénienne par cinq micro-régions surnommées « pievi di marina » (ou plus récemment Castagniccia maritime) qui assurent une véritable continuité paysagère jusqu'à la plaine : du nord au sud la Casinca, la Tavagna, le Moriani, le Campoloro et le Verde.
Au sud de la Castagniccia, sur l'autre versant des Caldane, se trouvent trois micro-régions couvertes de maquis et de châtaigniers en balcon sur les vallées du Tavignano et de la Bravona : le Bozio, la Rogna in Qua et la Serra.
La Castagniccia est une région montagneuse située à une altitude moyenne de 1 000 m, dans l'En-Deçà-des-Monts (en corse Cismonte) et dans la partie schisteuse de la Corse dans le prolongement de la chaîne schisteuse du Cap Corse « qui se poursuit au sud de la cluse du Golo par la crête du San Pedrone et de la cime de Caldane à partir de laquelle elle se coude faiblement vers l'Est pour se terminer entre le Bravone et l'Alesani »1, son extrémité méridionale.
Son point culminant est le San Petrone (1 767 m), autrefois nommé la montagne d'Accia. Il constitue la ligne de partage des eaux des fleuves Golo à l'Ouest et au Nord et Tavignano au Sud, les plus longs de l'île. Ses limites à l'Est se trouve la Plaine orientale et la mer Tyrrhénienne.
Dotée d'une terre fertile et riche en cours d'eau, la Castagniccia est une région très verte et très boisée, qui contraste avec les régions plus pauvres et plus arides de Corse.

Pour cette journée, nous irons poser nos roues dans le centre-est de la Corse. La région, comme l’indique la description est verdoyante à la végétation bien présente. La température du jour est bien plus agréable et le ciel s’est éclairci. La balade fait plus de 200 km. Mais la fin est roulante via de belles nationales en direction de Corte et Ponte-Leccia.





Selon les avis partagés, la balade est une des plus belles du GCT. Il y a une réelle différence sur la qualité de la route. La région est assez riche de par la culture de la chataigne et la présence de la source Orezza ainsi que l’usine d’embouteillage.  Cette eau est un must en corse si vous voulez « des fines bulles ». Pas la peine de commander du Perrier, ça fait Pinzuti…








Notre pose de midi se fera à la plage à Aléria, « Chez Mathieu » :
https://fr.tripadvisor.be/Restaurant_Review-g675593-d4702630-Reviews-La_plage_chez_Mathieu-Aleria_Haute_Corse_Corsica.html

Paillotte en bord de plage, quasiment les pieds dans l’eau.
On est arrivé au bon moment, il reste peu de table.




La serveuse est partout à la fois mais la commande ne prend pas trop de temps. Les plats sont copieux (les salades en tous cas) et sont délicieux.




Petit bémol mais pas dans le chef du restaurant, on a trouvé sur place, le seul corse (j’ai un doute) qui travaille durant le temps de midi. Un escalier à finir pour la terrasse vers la plage.


Après une pose digestive, nous reprenons la route vers Corte, centre géographique de la Corse. La T50 est magnifique, facile et après un bon repas, elle ne demande pas trop d’effort. Attention tout de même à la « sieste digestive » ! J’ai quand même senti un assoupissement de ma passagère (et une absence de commentaire dans le casque – c’est un signe).


Corte :
« Commune française du département de la Haute-Corse et de la collectivité territoriale de Corse, qui a le rang de sous-préfecture. Occupant une position centrale dans l'île, Corte est la capitale historique et culturelle de la Corse ».


On dépose les bécanes Avenue de Gaulle et on se fait un petit tour en ville. Ascension vers la citadelle et le belvédère qui donne une vue sur les toits de la ville ainsi que la vallée de la Restonica.










Pour terminer la journée, retour vers Belgodère


et Ponte-Leccia (c’est un des endroits où l’essence est la moins chère de Corse – pensez à y faire le plein.)

Vendredi 30 juin, jour de relache motocycliste.

Un peu de repos avant le retour vers le continent. La journée est cool et consacrée au shopping en ville à l’île Rousse.






Jean-Pierre qui n’en avait pas assez à repris la route.


C’est aussi cela le concept du GCT. On vous propose des choses mais vous pouvez tout à fait choisir votre propre programme. Liberté avant tout.

Samedi 1er Juillet :

C’est malheuresuement déjà la fin du GCT.


L’embarquement est prévu à 20 :00 heures.
Cela nous laisse une belle journée pour rejoindre Ajaccio.

Les filles prendront la voiture et la remorque (qui heureusement ne nous aura été d’aucune utilité) par la route qui traverse la corse du Nord au Sud. Via Corte, le col de Vizzavona, Venaco, Bocognano et Ajaccio où nous nous sommes donné rendez-vous.



Nous prendrons la route cotière – D81 – depuis Calvi, le col de Maniscolo (déjà évoqué), Galéria, Osani, Porto et ses calanches à nouveau, Piana et ses non moins célèbres calanches également.

Nous ferons une pause dinatoire à Piana où pour la dernière fois du séjour, la gastronomie Corse régalera nos papilles.






Ensuite, nous terminerons (vraiment) le périple par Cargèse, Sagone, Afa et pour conclure, Ajaccio où nous attendent nos chéries.







L’embarquement se fera à l’heure prévue et le GCT trouvera son terme à Toulon au petit matin du dimanche.





Une très belle aventure qui, j’ose le croire, aura plu énormément à tous les participants.


Dernière édition par DrSnake le Jeu 20 Juil 2017 - 12:05, édité 4 fois
avatar
DrSnake
Toujours là !

Masculin
Age : 50
Localisation : Waremme - Belgique
Nombre de messages : 2483
Date d'inscription : 20/07/2009

http://www.michelgillis.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par KELO le Mar 18 Juil 2017 - 16:02

Beau récit avec de belles photos, que de bons souvenirs pour l'avoir fait 2 fois en moto ,une fois en voiture et une fois pour le travail. Par contre une question , les Belges font leur service militaire en France?
avatar
KELO
Toujours là !

Masculin
Age : 60
Localisation : 30114 BOISSIERES
Nombre de messages : 1885
Date d'inscription : 13/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par DrSnake le Mar 18 Juil 2017 - 16:27

KELO a écrit:Beau récit avec de belles photos, que de bons souvenirs pour l'avoir fait 2 fois en moto ,une fois en voiture et une fois pour le travail. Par contre une question , les Belges font leur service militaire en France?


Non pas encore ricane mais je participais avec mon officier supérieur à un exercice international ou son unité représentait la Belgique.
avatar
DrSnake
Toujours là !

Masculin
Age : 50
Localisation : Waremme - Belgique
Nombre de messages : 2483
Date d'inscription : 20/07/2009

http://www.michelgillis.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par NENES le Mar 18 Juil 2017 - 18:25

Merci pour ce magnifique CR cela me rappel plein de souvenir a refaire me ce coup si ensemble
avatar
NENES
Toujours là !

Masculin
Age : 60
Localisation : GRENOBLE 38
Nombre de messages : 1559
Date d'inscription : 20/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par leffe le Mar 18 Juil 2017 - 19:49

tu as plein de talents Michel aussi bon organisateur qu'écrivain!! merci encore pour tous ces petits moments, ce fut une bien belle semaine
avatar
leffe
Grand voyageur !

Masculin
Age : 61
Localisation : st gobain
Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 25/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par DrSnake le Mar 18 Juil 2017 - 20:12

leffe a écrit:tu as plein de talents Michel aussi bon organisateur qu'écrivain!! merci encore pour tous ces petits moments, ce fut une bien belle semaine

C'est gentil.
J'ai pris également beaucoup de plaisir à vous faire découvrir mon petit coin de paradis qui m'aide dans ma thérapie anti-stress!
J'espère pouvoir le refaire - peut-être l'année prochaine... Wink
avatar
DrSnake
Toujours là !

Masculin
Age : 50
Localisation : Waremme - Belgique
Nombre de messages : 2483
Date d'inscription : 20/07/2009

http://www.michelgillis.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par hamburger1400 le Mar 18 Juil 2017 - 20:20

Pas grand chose à dire: SUPERBE
avatar
hamburger1400
Le baroudeur

Masculin
Age : 61
Localisation : South near Méditerranée
Nombre de messages : 3808
Date d'inscription : 23/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par Pousse Cailloux le Mar 18 Juil 2017 - 21:01

Comme Napoléon ... à la lecture je sentais l'odeur du maquis m'envahir!
avatar
Pousse Cailloux
Toujours là !

Masculin
Age : 57
Localisation : 01380 Bâgé le Châtel
Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par Stefcar74 le Mar 18 Juil 2017 - 21:03

Michel ton récit est superbe, les photos également, bravo
avatar
Stefcar74
Toujours là !

Masculin
Age : 49
Localisation : Haute Savoie (74)
Nombre de messages : 2613
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par P@scal78 le Mar 18 Juil 2017 - 22:10

Belles photos, superbe récit, vous avez du prendre du bon temps
Merci
avatar
P@scal78
Rodage terminé !

Masculin
Age : 54
Localisation : IDF
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 02/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par franckpaul le Mer 19 Juil 2017 - 6:54

Super récit, ça donne envie (sauf le passage avec les trombes d'eau corses) :-)
avatar
franckpaul
Toujours là !

Masculin
Age : 55
Localisation : 92120 (et 29730)
Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 05/03/2014

https://open-time.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par Pasodera le Mer 19 Juil 2017 - 13:21

Une super semaine dans une ambiance "Forum"
Si le GCT, n'hésitez pas !
avatar
Pasodera
Toujours là !

Masculin
Age : 60
Localisation : Liège BE
Nombre de messages : 2282
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par CHARGATHE le Mer 19 Juil 2017 - 14:12

Ça, c'est du CR.

Un grand merci à toi, Michel. J'ai pris énormément de plaisir à te lire et à visionner tes photos. J'avais l'impression d'être avec vous.

________________________________________________________________________________________________________________

2 roues, ce n'est pas assez. 4 roues, c'est trop !!!


"Je ne connais pas la moitié d'entre vous
autant que je le voudrais, et j'aime moins
de la moitié d'entre vous à moitié moins
que vous ne le méritez".
avatar
CHARGATHE
Admin
Admin

Masculin
Age : 56
Localisation : Savoieland. Etat libre et souverain
Nombre de messages : 11471
Date d'inscription : 30/05/2008

http://www.envoiedugros.fr/index2.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par yvess le Mer 19 Juil 2017 - 14:51

Superbe ...Récit, photos  
Merci pour le partage !    
avatar
yvess
Grand voyageur !

Masculin
Age : 55
Localisation : Dunkerque
Nombre de messages : 1219
Date d'inscription : 04/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par MATOU31 le Mer 19 Juil 2017 - 15:32

Une bien belle rétrospective d'une belle semaine avec une belle bande de .
Merci Michel
avatar
MATOU31
J'y suis habitué maintenant !

Masculin
Age : 61
Localisation : Ariège
Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 06/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par DrSnake le Mer 19 Juil 2017 - 17:40

franckpaul a écrit:Super récit, ça donne envie (sauf le passage avec les trombes d'eau corses) :-)

Je peux comprendre...Mais la météo est parfois capricieuse...
avatar
DrSnake
Toujours là !

Masculin
Age : 50
Localisation : Waremme - Belgique
Nombre de messages : 2483
Date d'inscription : 20/07/2009

http://www.michelgillis.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par Pousse Cailloux le Mer 19 Juil 2017 - 17:49

X séjours en Corse et j'ai toujours eu droit à l'averse tropicale!
avatar
Pousse Cailloux
Toujours là !

Masculin
Age : 57
Localisation : 01380 Bâgé le Châtel
Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par franck le Jeu 20 Juil 2017 - 16:45

Je regrettais avant ce Compte rendu, après c'est encore pire ! le seul truc qui me console c'est d'avoir raté les deux "nez de boeufs" savoyards
avatar
franck
Toujours là !

Masculin
Age : 49
Localisation : saint etienne / chartreuse
Nombre de messages : 1905
Date d'inscription : 07/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par stephane75 le Ven 21 Juil 2017 - 18:50

Magnifique compte rendu ,il va nous servir pour notre séjour en aout.

Merci.
avatar
stephane75
J'y suis habitué maintenant !

Masculin
Age : 49
Localisation : draveil
Nombre de messages : 485
Date d'inscription : 19/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gilou Corsica Tour 2017 - GCT – Compte rendu.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum